top of page
Language that belongs to us
We explore the language of our film in BRIDGING FILM, spring 2024. 
1. Film workshop in Trollhättan and Paris.
2. Film screenings in Gothenburg, Trollhättan, and Paris. 
Get in contact for information.

PROJET VERTICES

le prisme d'une pastèque

LA CHAMBRE DE LUKEN Gothenburg

VLADIMIR ET LE THÉÂTRE Paris

EMPREINTES Saqqarah

Vertices, le prisme d’une pastèque, est un projet de recherche & développement du long métrage intitulé « THEATRE STATE ». Isabel Lagos et Erika Webe en sont les scénaristes et dirigent le développement du projet. Vertices a commencé à Gothenburg en août 2022 et a encore deux autres « Vertex » à poursuivre : Paris, puis Saqqarah en Égypte. Son objectif est d'explorer le langage et la forme du film.

┊ ┊ ┊. ➶ ˚ le résumé

ÉLÉMENTS D’UN VERTICE D’ETAT THÉÂTRE

L' ESPACE, l' HISTOIRE, les PERSONNES impliquées dans sa réalisation et les PERSONNAGES de la scène.
 

TEMPS DE CRÉATION

7 jours (même longueur que l'histoire complète de "Theatre State"), divisé en 3 étapes.

PRÉPARATION

Isabel et Erika écrivent la scène du film en fonction des besoins de développement du scénario, choisissent l'endroit et les personnes (équipe et casting), et font une visite du lieu et, en équipe préparation scénographique, costumes et photographie en amont.

CALENDRIER
7 JOURS

 

JOUR 1-2

Présentation équipe/casting, et processus de l'histoire partagée en utilisant les pièces et/ou les zones de l'espace ; à travers des langues parlés, la langue des signes et les gestes. Lecture; scénario et partage de la biographie des personnages et de leur carte émotionnelle.
JOUR 3-4

Développement des personnages à travers l’entraînement de théâtre physique et du mime corporel.
JOUR 5-7
Travailler la scène et tournage du film.

 ┊ ➶ 。˚ °   LA CHAMBRE DE LUKEN Gothenburg

L'histoire de la scène se déroule pendant la partie suivante du scénario : ACTE II, Jour 3, PARTIE II : Espaces théâtraux
Personnages LUKEN et CARACOLA

Lieu Gathenhielmska Huset, Gothenburg, Suède

Dates 9 - 15 juillet 2022

Equipe & casting
Préparation R&D : Isabel Lagos et Erika Webe

Réalisation : Isabel Lagos

Direction du mouvement : Erika Webe Acteurs : Eric Whiteford et Erika Webe Directeur de la photographie : Tristan Sicard

Assistants de production : Gustav Bender et Khaled Elsamman

Montage du teaser/bande-annonce : Coriandre

Musique : Joel Heirås

Description du Vertex
 

  • Espace - Pourquoi Gothenburg et Gathenhielmska Huset?
     Le développement du film commence par les villes de résidence des scénaristes et puis de là, vers ailleurs. Isabel habite à Gothenburg, où elle gère la maison d'art Gathemhielska Huset, et où elle a travaillé dans plusieurs projets artistiques en tant que productrice, scénariste et metteuse en scène, à niveau international, national et local.
     

  • Résumé de la semaine de R&D 
    La communication de l'histoire s'est faite à travers les langues des personnes présentes: langue des signes, suédois, anglais, espagnol, français, l'écriture, les dessins et les gestes. Les langues visuelles et verbales ont toutes contribué à la création d’un langage partagé pour la scène filmée.

    La rencontre des personnes impliquées a eu lieu à travers l'exploration des différentes pièces de Gathenhielmska Huset et de l'histoire de Theatre State. Pendant que l'espace se préparait pour le tournage, les biographies et cartes émotionnelles des personnages ont été présentées, visualisées et discutées. Le développement des personnages a été approfondi à travers diverses techniques, dont le masque neutre, le mime corporel, le théâtre physique et le clown. Les deux derniers jours la scène a été tournée, basé sur le scénario, mais aussi en laissant de la place à l'improvisation.
    Dans la recherche des articulations entre formes et langues, chaque vertex est une partie essentielle du processus.

    Link pour la version longue du teaser  

    VERTEX - LA CHAMBRE DE LUKEN https://youtu.be/kPP69GkbaO0

    Dans la quête d'articulations entre forme et langage pour "Theatre State", chaque Vertex est une partie intégrale du pro
    cessus.

┆彡   VALDIMIR ET LE THÉÂTRE Paris

L'histoire de la scène se déroule pendant la partie suivante du scénario : ACTE II, Jour 2, PARTIE I : Énigme Théâtrale

Personnages VLADIMIR, LUKEN, CARACOLA, EWAN, VERA et AVOCAT

Lieu International Visual Theatre (IVT), Paris, France

Dates 11 - 17 mars 2024
 

Equipe & casting confirmées:
Préparation R&D : Isabel Lagos et Erika Webe

Réalisation : Isabel Lagos

Direction du mouvement : Erika Webe Acteurs : Eric Whiteford, Christian Tétard, Nehuen Velazquez et Erika Webe

Assistant caméra : Adam Granqvist Montage du teaser/bande-annonce : Coriandre

Assistant de production : Gustav Bender Création scénographique : Kaleva You Costumes & Maquillage : Sophie Bellote Musique : Joel Heirås

┆彡   appel à
Acteurs pour les parties de:
VERA et AVOCAT
Cinematograph-e
Producteur-trice
Coordinateur-trice du site

Description du Vertex
 

  • L’histoire et le scénario sont écrits.

  • La liste des personnes est plus longue que pour le premier Vertex. Dans la scène il y a 5 personnages, et nous sommes à la recherche de deux acteurs pour nous rejoindre. Quant à l'équipe, nous recherchons un(e) producteur-trice, un(e) cinematograph-e, un(e) coordinateur-trice local-e et un(e) cuisinier-e pour rejoindre le travail de production.

  • Espace - pourquoi Paris et l'IVT?
    1. Le développement du film commence avec les villes de résidence des scénaristes et se poursuit à partir de là. Erika a étudié mime corporel et sa pédagogie à l’école international de mime corporel dramatique à Paris, ville où elle vit et travaille en tant que performer en mêlant essentiellement les techniques du mime corporel, cirque aérien, théâtre physique et clown.


    2. Le développement du langage du film consiste à relier et explorer les points de rencontre et ses espaces entre la langue des signes, le mime corporel, le théâtre et le cinéma. Nous considérons que ce vertex pourrait se faire en collaboration avec l'IVT, puisque si l’IVT est “un lieu phare de diffusion et de création pour le théâtre bilingue, visuel et corporel; l’histoire de Theatre State a à le rencontrer sur son chemin de recherche et développement d’un langage commune à partir de cette pluralité. En plus, l'un des trois comédiens protagonistes, Eric Whiteford, est sourd et communique en langue des signes suédoise. Deux participants sourds ont rejoint l'équipe de production à Gothenburg, et nous sommes à la recherche d'autres membres sourds pour les rejoindre à échelle internationale.

  • L'histoire
    La scène commence à l'extérieur du théâtre. L'avocat arrive pour remettre la lettre d'expulsion du théâtre ; c'est la même lettre qu'ils reçoivent depuis des années, à laquelle Vladimir, avec l’aide de Luken, a trouvé un moyen de faire face. Lorsque les fonctionnaires frappent à la porte du théâtre, Vladimir sort déguisé en sorcier et lance une malédiction dans une langue extra-planétaire, tandis que Luken fait des cercles autour de lui avec un bol d'où s'élève de la fumée. C'est ainsi que ce jour-là, comme à chaque fois, l'avocat s'enfuit. Trois personnes observent la scène: un garçon à vélo, une photographe retraité et Caracola. Ils applaudissent. Vladimir, en colère et honteux, entre dans le théâtre.

  • A l'intérieur du théâtre.
    Entre des mots et des gestes Vladimir crache un monologue sur le théâtre en énonçant que celuilà est mort, vieux, sale et oublié - un espace solitaire. Une voix mélodramatique lui répond, et la conclusion est catastrophique. Luken et Caracola se retrouvent perdus dans leurs pensées sans savoir comment agir.

  • Pertinence
    À travers cette scène, nous faisons l'expérience de la chute de l'artiste, le moment où les ombres viennent éteindre l'être intérieur. Vladimir, après une vie dédiée à l'art, épuisé par la lutte incessante pour la survie d'un espace abusé par la société, sort à nouveau déguisé en sorcier et parvient à effrayer l'avocat, comme il l'a fait tant de fois auparavant. Mais cette fois-ci, il est convaincu que c'est la dernière, même lui a oublié pourquoi il croyait, et finit par envahir le théâtre de sa propre honte et amertume. Luken et Caracola, en observant et en écoutant Vladimir, comprennent qu'ils devront trouver une solution. Mais aller à contre-courant n'est pas simple, et ils ne savent pas quoi faire. C'est pourquoi ce Vertex se termine dans le silence. Cette pause finale est essentielle puisqu’elle invite à quelque chose d’extraordinaire à être vécu: l'éveil des Sens Intérieurs ; le troisième Vertex, dans la nécropole de Saqqarah, en Égypte.

 ೃ ⁀ ➷  EMPREINTES  Saqqarah

L'histoire de la scène se déroule pendant : ACTE III, Jour 5, PARTIE I : L’innerground

Personnages LUKEN, CARACOLA et 9 sens intérieurs : ACOL, OLA, NUE, LAD, MIR, VILDIR, KEL, LU et CARA.

Lieu Nécropole de Saqqara Égypte Dates 4 - 10 novembre 2024

Equipe & casting confirmées

Préparation R&D : Isabel Lagos et Erika Webe

Réalisation : Isabel Lagos

Direction du mouvement : Erika Webe Acteurs : Eric Whiteford, Erika Webe, Julie Pusch et Vivek Maddala

Assistant caméra : Adam Granqvist Montage du teaser/bande-annonce : Coriandre

Assistant de production : Gustav Bender Conception des décors : Kaleva You Costumes & Maquillage : Sophie Bellote Musique : Julie Pusch et Vivek Maddala

 ೃ ⁀ ➷  appel à
Acteurs pour les parties de:
NUE, OLA, VILDIR, LAD, ACOL, LU et KEL

Cinematograph-e
Producteur-trice
Coordinateur-trice du site
Cuisinier-e

Description du Vertex
 

  • L'histoire et le scénario de la scène du film sont écrits.

  • La liste des personnes est plus longue que pour les deux premiers Vertex. Il y a 11 personnages dans la scène et nous sommes à la recherche de 7 comédiens/performermers pour nous rejoindre. Quant à l'équipe, comme pour Paris, nous recherchons un(e) producteur-trice, un(e) cinematograph-e, un(e) coordinateur-trice local-e et un(e) cuisinier-e.

  • Pourquoi la nécropole de  Saqqarah ?
    Parce que nous croyons dans l'art comme moyen de transformation, et dans l'histoire de Theatre State comme un rappel des ses « sens intérieurs » qui nous habitent, c'est-à-dire, nos créateurs du dedans, un cadeau à dévoiler. C'est à chaque personne de se permettre de les entendre, et, si possible, de laisser la même place qu' aux sens extérieurs bien connus (vue, ouïe, toucher, odorat et goût). Les sens que nous avons appelés tels que « intérieurs» apparaissent dans le film sous forme de personnages, chacun avec un prénom et des compétences artistiques particulières, et représentent : la mémoire, l'intuition, le sens commun, l'imagination et la fantaisie. 

  • Isabel a déjà travaillé sur ces concepts en combinant de l'opéra et de la langue des signes dans la création "The Bear, an opera extravaganza", en Suède. Et aussi dans “Libertalia” ensemble avec Alexis Johnson et un collectif d’artistes, où Erika Webe fait partie intégrante du noyau fondateur.

  • Nous estimons qu'en mettant en lumière ces sens, le monde pourrait être un peu différent, et le film est un bon medium.

  • Le Vertex "Empreintes" est à être tourné dans la nécropole de Saqqara, c’est le lieu où les sens se réveillent. Les civilisations de l'ancien Égypte sont entourées de mystère qui nous permettent de voyager à l’intérieur et l’extérieur de nous-mêmes, et rendent plus simple de montrer au-delà de ce qui est.

  • Quand on était en Egypte en 2021 nous avons été impressionnées, surtout, par l’atmosphère: l'histoire se raconte d'elle-même et les sens sont présents. Une partie fondamentale de l’histoire de Theatre State est de trouver des moyens d'ouvrir les portes du théâtre et d'y permettre l’accès aux gens, autrement. Cela implique de jouer avec des souvenirs anciens presque perdus par notre société. La nécropole de Saqqarah est donc le lieu où le vertex "Empreintes" aura lieu, et c'est aussi le lieu où le long métrage Theatre State commence.

  • L'histoire
    LUKEN et CARACOLA sont seuls et n'ont aucune idée de quoi faire. Dans le Vertex précédent, Vladimir et le théâtre, à Paris, nous avons terminé par un monologue au théâtre où VLADIMIR, le vieux peintre, énonce que le théâtre est mort, vieux et sale, et qu'il n'y a pas de sens à continuer de se battre pour son existence. C'est à ce moment que Luken et Caracola comprennent que c'est à leur tour ; ils doivent faire quelque chose, mais quoi ? Et comment ?

  • Une pastèque roule hors du couloir du théâtre et descend par la pyramide. En atteignant la dernière marche, elle est attrapée par ACOL (le sens commun de Caracola), un vieux clown producteur avec des traces permanentes de maquillage blanc d'époques révolues. Il s'approche d’OLA (l'Intuition de Caracola), une fille poète, qui joue à enterrer dans le sable à NUE (l'Intuition de Luken), une jeune danseuse.

  • De côté, nous voyons trois personnages installer un cadre géant dans le sable, près de la pyramide. Ils sont en train d’établir un espace théâtral dans le vaste désert et doivent donc, commencer par l'encadrer. Dans le film, Vladimir crée un énorme fond de scène avec ce même « panoramique ». Les trois personnages qui travaillent à la création de cet espace sont : MIR, VILDIR et LAD (tous les sens intérieurs de Vladimir : imagination, mémoire et fantaisie). À ses côtés il y a un piano en morceaux, qui joue des fois tout seul. CARA, une chanteuse lyrique (mémoire de Caracola) sort d'un tombeau et s'approche d'eux. La scène théâtrale et la création musicale prennent forme.

  • Pendant ce temps, Luken et Caracola marchent dans le désert, portant un dossier avec des documents, des tenues de travail bleus, des outils et une échelle. Tout comme au moment où ils ont quitté 'La chambre de Luken' dans le premier Vertex, à Gothenburg.

  • Theatre State mets en évidence une métaphore pour nos esprits : Être dans le désert face à l'immensité sans une route précise, un endroit où tout semble similaire et en même temps si différent. Le désert peut être ressenti comme vide ou comme plein, et des directions devront être choisis même si les possibilités sont infinies.

  • Pendant que Luken et Caracola continuent à marcher, on entend la voix de KEL (imagination de Luken). Elle parle du besoin ventral d'un changement de perspective qui doit être entrepris pour que le théâtre puisse continuer à exister autrement. De suite, on la voit sortir de la tente et se maquiller à l'entrée, avec une cigarette et un cocktail. Ainsi, les images s’alternent entre les personnages, la construction, le jeu, le désert, la parole, les signes, la musique et le geste.

  • Luken et Caracola arrivent sur la scène : un espace créé par leurs propres sens et ceux du peintre. Ils ne voient pas leurs sens et, pendant que Caracola s'assoit pour observer ce lieu si extraordinaire, Luken va sur la scène puisque des sacs en toile de jute remplis de sable attirent son attention. Il les ouvre et plus de sable remplit davantage la scène, puis il invite Caracola à jouer. Le jeu élève leurs esprits et ils trouvent un nouveau sens de l’espoir. Finalement, ils sont surpris de voir d'autres EMPREINTES autour d’eux.

  • Tout cela se déroule avec le sens de l'humour nécessaire.

  • Relevance
    Dans le film, deux enfants regardent à travers le télescope et se demandent s'il existe des théâtres dans des autres planètes. Du centre de la pyramide, la direction verticale ascendante est directement liée à une constellation d'étoiles. Chaque vertex de notre proposition est similaire, notre pyramide pointe vers une constellation de langues et de formes créée à chaque point. Un autre aspect fondamental est celui de développer ce langage cinématographique avec des artistes locaux. Nous proposons un "appel aux artistes" afin que certains des personnages soient interprétés par des comédiens/performers de la région. Aussi, puisqu’une partie de notre équipe est sourd et communique en langue des signes suédoise, nous voulons également créer une collaboration avec des organisations locales qui abordent le théâtre avec la langue des signes.

bottom of page